Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prologue

Imprimer

Ce nouveau blog s’adresse aux professionnels des ressources humaines, de la formation et de l’accompagnement, mais aussi à toute personne qui aspire à faire évoluer sa vie. Les informations qui y seront partagées, qui sont des outils pour avancer, peuvent être en effet utilisées aussi bien dans le cadre professionnel que personnel.

 

Pourquoi « Cap au large » ? 

 

Qui, au cours de son existence, n’a-t-il jamais eu envie de respirer à pleins poumons et de lever son regard vers de vastes horizons ?

 

Qui, dans sa vie professionnelle, n’a pas eu envie de sortir de la routine pour davantage d’aventure ? De redonner de l’allant - du peps - à une équipe fatiguée ou languissante ? De faire renaître la motivation de collaborateurs que leur évolution de carrière décourage ? De faire émerger l’intelligence collective d’un groupe ? 

 

Qui, dans sa vie personnelle, n’a pas eu un jour l’envie de larguer les amarres ? De se libérer d’une situation désagréable, étouffante, racornissante, pour voguer vers de nouveaux horizons ? J’ai connu cette situation et de manière cruelle. C’est pourquoi ces dernières années, j’ai beaucoup réfléchi à ce que j’appelle les « bifurcations de vie »: celles que l’on redoute, celles que l’on n’arrive pas à provoquer, celles qui n’engendrent pas ce que l’on en espérait. 

 

Mais qui donc est l’ornithorynque que vous êtes en train de lire ?

 

Je me qualifie d’ornithorynque car j’ai eu la chance de faire une carrière professionnelle variée et d’exercer plusieurs métiers. Mes principales étapes ont été l’immobilier, le développement territorial, la communication, l’animation d’une communauté (dans la « vraie vie »), la formation, l’accompagnement des dirigeants et de leurs collaborateurs, et finalement l’ingénierie pédagogique. Aujourd’hui, je me concentre sur la production de parcours de « développement existentiel » qui constituent en quelque sorte mon legs. Ce blog en sera le reflet. 

 

Une autre caractéristique de mon parcours est qu'ayant quitté le lycée de bonne heure, je suis devenu en partie autodidacte. Je me suis ainsi souvent retrouvé à devoir inventer les compétences dont j’avais besoin. J’ai encore le souvenir, le premier jour d’une nouvelle mission, de me retrouver dans un nouveau bureau, en train de me dire: « Mais par quel bout vas-tu prendre cela » ? Cela, ce fut en dernier lieu rien de moins que la formation des dirigeants d’une grande entreprise coopérative française. Passé le premier instant de sidération, ces périodes d’invention sont les meilleures de ma vie professionnelle. Piaget disait que l’intelligence n’est pas ce que l’on fait quand on sait mais ce que l’on fait quand on ne sait pas. Si je l’en crois, je peux me vanter de quelque intelligence.

 

J’ai aussi vécu des situations contrastées et j’ai essayé de déceler la source de mes échecs et de mes réussites, d’analyser les causes de mes enlisements et comment j’avais pu m’en libérer. Dans ce domaine, comprendre et agir, c’est-à-dire s’améliorer, rebondir, suppose non seulement une exploration de soi mais aussi que l’on investigue ce que les meilleurs esprits ont découvert, depuis les philosophes de l’Antiquité jusqu’aux psychologues contemporains. Mes explorations ont été aussi éclectiques que ma curiosité, et orientées en général par les travaux pratiques auxquels m’obligeaient les circonstances. Comme le dit un de mes amis, la vie est une rude maîtresse, elle fait faire les devoirs avant de donner les leçons !

 

Que trouverez-vous au fil de ce blog ?

 

« Cap au large » répond à mon envie de partager aujourd’hui ce qu’il me semble avoir appris d’important de la vie.

 

A l’occasion de chaque publication, vous trouverez ce que, dans mes parcours, j’appelle des « notes exploratoires ». C’est-à-dire la présentation aussi brève et claire que possible d’un concept, d’une analyse, d’un outil qui peuvent trouver une pertinence pour vous, qu’il s’agisse du domaine professionnel ou personnel de votre vie. 

 

Ces notes sont exploratoires dans le sens qu’elles n’épuisent pas le sujet qu’elles abordent mais qu’elles vous proposeront des pistes que vous pourrez approfondir afin d’explorer d’éventuelles situations que vous vivez. Elles constituent une partie de la matière que je donne à travailler aux personnes qui participent à mes parcours. 

 

Samedi prochain, je mettrai en ligne une approche que j’aime beaucoup, celle des trois besoins psychologiques fondamentaux. C’est l’un des premiers documents que les personnes participant à mes parcours ont à méditer.  

Commentaires

  • Bonjour ! Nous nous sommes rencontrés brièvement lors d’une rencontre Au crédit mutuel, à la Roche sur yon. Je pense que Marie Laure Séjourné vous dit quelque chose. C’était ma responsable. Je viens de lire l’introduction à votre nouveau blog. Je voulais tout simplement vous dire que le contenu (ce qu’il sera) me séduit déjà. Merci pour ce partage que vous offrez depuis des années, bien cordialement, et surtout : au plaisir de vous lire ! Christelle

  • Un premier commentaire ! Et sympa: c’est de bon augure ! Merci Christelle!

  • Toujours un plaisir de te lire. Le choc des mots peut déclencher une prise de conscience: c'est là tout l'art du philosophe et du poète.

  • Intellectuellement indiscipliné et "Tout à fait, Thierry", je me suis senti obligé d'assurer la promotion de ce Prologue auprès de nos nombreux amis communs croisés à Toulouse à la fin du siècle dernier et à l'aube de celui-ci.
    http://sco.lt/9Mcejw

  • Une belle plume au service de bonnes causes trempées dans le bon sens, merci Thierry ! Comment ne pas se réjouir de l'arrivée de ton nouveau bébé ? Au plaisir de te déguster encore et de nous en nourrir. A très vite...

  • Bonjour, Thierry, très heureux de te retrouver égal à toi-même, c'est à dire en esprit non conventionnel, aventureux, curieux de tout et qui partage ses trouvailles. Donc, à très vite. Avec ma fidèle amitié

  • Merci Thierry,
    Quelle idée généreuse. !
    Je suis très honorée d'être de tes premières lectrices .
    Donner, recevoir, rendre. Voilà comment j'accueille cette transmission.
    Amiités

  • Bravo pour ce partage dont la présentation formelle autant que le prologue révèlent une très belle intention de transmettre et d'échanger. Votre lancement de blog intervient dans un bon timing car plus que jamais nous avons besoin de postures telles que la vôtre. Merci !

  • "Si je l’en crois, je peux me vanter de quelque intelligence." Ce n'est pas de la vantardise, cher Thierry, mais de l'humilité. Thomas d'Aquin : l'humilité, c'est de reconnaître sa vraie place, même si c'est la première ;-)
    Merci de nous partager ainsi ta sagesse de vie.

  • Bonjour Thierry et ses complices . Je suis contente de voir Thierry inventer à nouveau; Je l'avais cotoyé et j'avais collaboré modestement à quelques épisodes dont un article sur " l'amour des commencements" qui est toujours sur internet et que j'aime bien; J'applique Thomas d'Aquin. cité par ton comparse ci-dessus
    Voilà donc une nouvelle aurore, bonne suite Thierry à ces perspectives
    Marie-Françoise

  • Hello Thierry, belle idée que ce nouveau blog. Hâte de te lire :) Tant par le contenu que par la qualité de la plume c'est toujours un vrai plaisir que d'être chahuté par toi ;) Très bonne continuation. Porte toi bien, Philippe

Écrire un commentaire

Optionnel